Vaccin antigrippe

Le virus de la grippe sévit habituellement d’octobre à mars. Parce qu’il évolue chaque année, il est indispensable de s’en protéger et de se faire vacciner tous les ans.

LA GRIPPE SAISONNIÈRE, UNE MALADIE À PRENDRE TRÈS AU SÉRIEUX

Chaque hiver, de 2 à 8 millions de personnes sont touchées par le virus de la grippe.

C’est une maladie très contagieuse qui peut être grave, en particulier chez les personnes fragiles, comme les personnes âgées ou atteintes de certaines maladies chroniques, les femmes enceintes, les personnes obèses ou les nourrissons de moins de 6 mois à risque. Des complications peuvent alors apparaître, telles que :

  • une infection pulmonaire bactérienne grave (ou pneumonie)
  • une aggravation d’une maladie chronique déjà existante (diabètebronchopneumopathie chronique obstructiveinsuffisance cardiaque).

Chaque année, la grippe est responsable d’hospitalisations, voire de décès.

SE FAIRE VACCINER CHAQUE ANNÉE ET APPLIQUER QUELQUES GESTES D’HYGIÈNE SIMPLES POUR SE PROTÉGER ET PROTÉGER LES AUTRES

Pour les personnes fragiles, la vaccination est le moyen le plus efficace pour se protéger de la grippe. Le vaccin est sans danger et a peu, voire pas d’effets secondaires (le plus souvent des réactions locales légères et transitoires, plus rarement de la fièvre, douleurs musculaires ou articulaires, céphalées). Il ne peut pas donner la grippe car les virus contenus dans le vaccin ne sont pas vivants.

Les virus de la grippe saisonnière changent chaque année, la composition du vaccin est adaptée aux virus qui sont le plus susceptibles de circuler pendant l’hiver. Un nouveau vaccin est donc disponible cette année.

Il est aussi essentiel que chacun mette en place, dès que les virus grippaux circulent, une série de gestes simples destinés à limiter la transmission des virus, tels que se laver régulièrement les mains avec de l’eau et du savon ou, si vous n’en disposez pas, avec une solution hydroalcoolique, utiliser des mouchoirs à usage unique, tousser ou éternuer dans son coude …

Si vous faites partie de l’entourage d’un nourisson de moins de 6 mois à risque de grippe grave, trop jeunes pour être vaccinés, il est conseillé de vous faire vacciner pour limiter les risques de leur transmettre la grippe.

QUAND SE FAIRE VACCINER ?

L’arrivée de l’épidémie de grippe est imprévisible. Elle peut se propager très rapidement ; il est recommandé de se faire vacciner chaque année au début de l’automne, avant la circulation active des virus grippaux. Il faut compter environ 15 jours entre le moment de la vaccination et le moment où l’on est protégé contre la grippe saisonnière. C’est le temps nécessaire pour que le système immunitaire réagisse au vaccin.

La vaccination est recommandée pour les personnes particulièrement exposées aux risques de complications de la grippe :

  • les personnes de 65 ans et plus ;
  • les personnes atteintes de certaines maladies chroniques ;
  • les femmes enceintes ;
  • les personnes souffrant d’obésité (IMC égal ou supérieur à 40kg/m2) ;
  • l’entourage des nourrissons de moins de 6 mois à risque de grippe grave (dans l’objectif de protection des nourrissons qui ne peuvent pas être vaccinés).